EU: Un aperçu d’une richesse sans précédent!


Une Vie de Chien…

eu_population

L’évolution démographique, tout comme les phénomènes migratoires, la mondialisation et le changement climatique, est considérée comme l’un des défis les plus importants auxquels l’Union européenne (UE) doit actuellement faire face. Au cours des dernières décennies, le profil de la population de l’UE a changé, en partie en raison du vieillissement de la société, de l’évolution des modèles de composition et de structure de la famille ainsi que de la modification de la répartition des rôles entre hommes et femmes. quelque exemple: Vieillissement conséquent de la population; Un tiers des ménages de l’UE est composé d’une seule personne; 40% des personnes vivant seules sont âgées d’au moins 65 ans; Près des trois-quarts des familles dans l’UE étaient des couples mariés; Une majorité écrasante des familles monoparentales constituées de mères isolées;

People in the EU
A uniquely rich snapshot of the EU population
Demographic

Die Bevölkerung der EU
Aussagekräftige Momentaufnahme der Bevölkerung der EU

***

La population de l’UE
Un aperçu d’une richesse sans précédent

L’évolution démographique, tout comme les phénomènes migratoires, la mondialisation et le changement climatique, est considérée comme l’un des défis les plus importants auxquels l’Union européenne (UE) doit actuellement faire face. Au cours des dernières décennies, le profil de la population de l’UE a changé, en partie en raison du vieillissement de la société, de l’évolution des modèles de composition et de structure de la famille ainsi que de la modification de la répartition des rôles entre hommes et femmes.

Aujourd’hui, Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne, sort sa publication phare «People in the EU: who are we and how do we live?». Ses sept chapitres fournissent une vue détaillée de la population, des familles, des ménages et des logements, qui aide à comprendre la situation démographique, sociale et économique des personnes vivant dans l’UE. Dans l’avant-propos de la publication, Marianne Thyssen, commissaire pour l’emploi, les affaires sociales, les compétences et la mobilité de l’emploi, écrit d’ailleurs: «Une meilleure compréhension des
différents aspects de la vie des individus et des familles aidera la Commission européenne et les gouvernements des États membres dans leurs efforts communs pour offrir à tous une Europe prospère. Ces données nous aideront à traduire les dix priorités de la Commission Juncker par des politiques ciblées et des actions concrètes».

La publication s’appuie sur plusieurs sources de données distinctes: le dernier recensement de la population et du logement mené dans l’ensemble des ménages des États membres de l’UE et des pays de l’AELE en 2011 et dont les résultats sont accessibles via une interface unique, le “Census Hub” d’Eurostat, ainsi qu’une série d’enquêtes statistiques qui collectent des données sur des indicateurs liés à la population qui sont disponibles dans la base de données d’Eurostat. Le présent communiqué de presse contient uniquement un petit échantillon des nombreux indicateurs figurant dans la publication. Une infographie ainsi que des cartes thématiques interactives sont également disponibles sur le site web d’Eurostat.

stat1

Vieillissement conséquent de la population au cours des 20 dernières années

En 2014, l’âge médian de la population de l’UE était de 42,2 ans, ce qui signifie que la moitié de la population était plus jeune et que l’autre moitié était plus âgée que 42,2 ans. À l’échelle des États membres, la population la plus jeune était relevée en Irlande (avec un âge médian de 36,0 ans), à Chypre (36,8 ans), en Slovaquie (38,6 ans), au Luxembourg ainsi qu’en Pologne (39,2 ans chacun) et au Royaume-Uni (39,9 ans). En revanche, la population la plus âgée a été enregistrée en Allemagne (45,6 ans), en Italie (44,7 ans), en Bulgarie (43,2 ans), au Portugal (43,1 ans) et en Grèce (43,0 ans).

Au cours des vingt dernières années, l’âge médian de la population de l’UE a augmenté de six ans, puisqu’il était de 36,2 ans en 1994. Cette tendance a été constatée dans tous les États membres, notamment en Lituanie, où il a augmenté de près de neuf ans (8,9 ans) depuis 1994. Des hausses de sept ans ou plus ont été observées en Allemagne et au Portugal (7,6 ans chacun) ainsi qu’en Autriche et en Roumanie (7,0 ans chacune).

stat2

Un tiers des ménages de l’UE est composé d’une seule personne

Les ménages unipersonnels représentaient près d’un tiers (31,8%) des ménages dans l’UE en 2014. Les
pourcentages les plus élevés de ménages composés d’une seule personne ont été enregistrés dans les trois États membres nordiques – Danemark (45,0%), Finlande (40,8%) et Suède (39,9%) – ainsi qu’en Allemagne (40,5%).

En revanche, les ménages unipersonnels représentaient environ un ménage sur cinq à Chypre (20,8%), au Portugal (21,4%), en Irlande (22,0% en 2013), en Roumanie (22,1%) et en Hongrie (22,8%).

stat3

Plus de 40% des personnes vivant seules sont âgées d’au moins 65 ans

41,8% des ménages unipersonnels étaient constitués de personnes âgées de 65 ans ou plus dans l’UE en 2014.

Dans huit États membres, les ménages unipersonnels composés d’individus de 65 ans ou plus étaient même majoritaires: en Croatie (61,9%), en Roumanie (59,1%), au Portugal (58,5%), en Bulgarie (57,4 %), en Lettonie (52,8%), en Lituanie (52,4%), à Malte (52,1%) et en Slovaquie (50,8%).
En 2014, les ménages unipersonnels dans l’UE étaient essentiellement composés de femmes, qui constituaient 56,6% de l’ensemble des ménages composés d’une seule personne. Tel était le cas dans tous les États membres de l’UE, dans des proportions différentes néanmoins. La part de femmes dans les ménages unipersonnels était particulièrement élevée en Lettonie (68,7%), en Hongrie (68,3%), en Slovaquie (66,8%) et en Pologne (66,4%).

stat4

stat5

Près des trois-quarts des familles dans l’UE étaient des couples mariés

Par «famille» ou «famille nucléaire», on entend deux personnes (de l’un ou l’autre sexe) vivant ensemble au sein d’un couple marié (y compris les partenariats enregistrés) ou en union consensuelle, avec ou sans enfants. Cette notion englobe également les parents isolés avec enfants. Sur la base des données du recensement de 2011, plus de 7 familles sur 10 (71,4%) dans l’UE étaient composées de couples mariés, avec ou sans enfants. Dans les États membres, les proportions les plus élevées de familles constituées de couples mariés ont été enregistrées à Chypre (83,9%), en Grèce (82,2%), en Roumanie (80,2%) et à Malte (80,1%). À l’opposé, seul un peu plus de la moitié des familles étaient composées de couples mariés en Estonie (52,5%) et en Lettonie (53,6%).

Toutes les régions capitales de l’UE comptaient une part moins importante de couples mariés que la moyenne nationale: dans la plupart d’entre elles, il y avait proportionnellement plus d’unions consensuelles.

stat6

Une majorité écrasante des familles monoparentales constituées de mères isolées

En 2011, dans l’UE, 16% des familles étaient des familles monoparentales. Parmi ces dernières, 83,7% étaient constituées de mères isolées et 16,3% de pères isolés. La part des mères isolées était beaucoup plus importante que celle des pères isolés dans tous les États membres, en particulier en Estonie (90,8%), à Chypre (88,3%), en Pologne (87,2%) et en Lettonie (87,1%). Les seuls États membres où les pères isolés représentaient plus de 20% des familles monoparentales étaient la Suède (23,7%), la Roumanie (21,5%) et l’Espagne (20,9%). [pdf format]

stat7

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: