Council of Europe : Monitoring group on violence against women…


Professor Feride Acar new Chief of GREVIO

haberResim36408

© photocredit

Grevio Başkanlığı’na Feride Acar seçildi

***

22

Strasbourg, 22.09.2015– Following its inaugural meeting held in Strasbourg, the Council of Europe’s Group of Experts on Action against Violence against Women and Domestic Violence (GREVIO) [1] today announced the election of its first President and two Vice-Presidents.

510

The President is Professor Feride Acar, [2] former Chairperson and current member of the UN Committee on the Elimination of Discrimination Against Women (CEDAW), and faculty member in the Department of Political Science and Public Administration of Middle East Technical University (METU) in Ankara, Turkey.

 

Rosa%20Logar

First Vice President is Rosa Logar, [3] Executive Director of the Domestic Violence Intervention Centre, a Vienna-based NGO which provides specialised service for victims of violence against women and domestic violence.

 

 

Marceline_Naudi

Second Vice President is Marceline Naudi, [4] Senior Lecturer and Head of Department of Gender Studies, within the Social Wellbeing faculty at the University of Malta.

They each have a two-year term of office.

* * *

GREVIO is the independent expert group that will monitor the implementation of the Council of Europe Convention on Preventing and Combating Violence against Women and Domestic Violence (Istanbul Convention) [5] by the states party to it.

The group will draft and publish reports evaluating legislative and other measures taken by states to implement the Convention.

In cases where action is required to prevent a serious, massive or persistent pattern of any acts of violence covered by the convention, GREVIO may initiate a special inquiry procedure.

*

Le groupe de suivi du Conseil de l’Europe sur la violence à l’égard des femmes désigne son Président et ses Vice-Présidents

Strasbourg, 22.09.2015 – A la suite de sa réunion inaugurale à Strasbourg, le Groupe d’experts du Conseil de l’Europe sur la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique (GREVIO) [1] a annoncé aujourd’hui l’élection de son premier Président et de ses deux premiers Vice-Présidents.

La Présidente est le Professeur Feride Acar, [2] ancienne Présidente et membre actuel du Comité des Nations Unies pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes (CEDAW), et membre du corps enseignant au sein du Département de Science politique et d’Administration publique de l’Université technique du Moyen-Orient (METU) à Ankara, en Turquie.

La première Vice-Présidente est Rosa Logar, [3] Directrice exécutive du Centre européen d’information contre la violence [Domestic Violence Intervention Centre], ONG basée à Vienne qui offre un service spécialisé aux victimes de violence à l’égard des femmes et de violence au sein de la famille.

La seconde Vice-Présidente est Marceline Naudi, [4] Maître de conférences et Directrice du Département d’études du genre au sein de la Faculté de bien-être social de l’Université de Malte.

Elles ont été élues chacune pour un mandat de deux ans.

* * *

Le GREVIO est le groupe d’experts indépendants qui veillera à la mise en œuvre de la Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique (Convention d’Istanbul) par les Etats qui y sont Parties.

Le groupe élaborera et publiera des rapports dans lesquels il évaluera les mesures d’ordre législatif et autres prises par les Etats pour donner effet aux dispositions de la Convention.

Dans les cas où il est nécessaire d’agir pour prévenir des actes de violence graves, répandus ou récurrents visés par la Convention, le GREVIO peut engager une procédure d’enquête spéciale.

*

Remove obstacles to the work of women’s rights defenders

Strasbourg, 22 September 2015 – “Human rights defenders and civil society organisations working to protect the human rights of women and gender equality perform an essential role in Europe. They provide much needed assistance to victims of gender-based violence, combat discrimination against women, contribute to peace-building and hold authorities accountable for fulfilling their human rights obligations. Unfortunately, as I learned at a roundtable with a group of women’s rights defenders in Vilnius in July, they also face serious obstacles in their work” said Nils Muižnieks, Council of Europe Commissioner for Human Rights, in his latest Human Rights Comment published today. (continue reading)

Eliminer les obstacles à l’action des défenseurs des droits des femmes

Strasbourg, 22 Septembre 2015 – « Les défenseurs des droits de l’homme et les organisations de la société civile qui œuvrent à la protection des droits des femmes et de l’égalité entre les femmes et les hommes jouent un rôle essentiel en Europe. En effet, ils apportent aux victimes de la violence fondée sur le genre l’aide dont elles ont grand besoin, combattent la discrimination à l’égard des femmes, contribuent à la consolidation de la paix et demandent aux autorités de rendre des comptes sur le respect de leurs obligations en matière de droits de l’homme. Malheureusement, comme je l’ai appris lors d’une table ronde avec un groupe de défenseurs des droits des femmes organisée en juillet à Vilnius, ces militants rencontrent aussi de sérieux obstacles dans leur travail » a déclaré Nils Muižnieks, Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, en publiant aujourd’hui un nouvel article dans le Carnet des droits de l’homme. (lire la suite)

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: